Réduire les embouteillages à Moscou à travers un nouveau métro

Chaque jour, des embouteillages sont observés sur des kilomètres sur plusieurs artères et sur le périphérique de la capitale russe. Et pour faire face à cette situation, Moscou a décidé non seulement de moderniser son métro, mais également de l’étendre. Les travaux ont démarré conjointement avec ceux entamés dans le cadre de l’organisation de la coupe du monde de football 2018 organisée en Russie.

Un grand projet pour le métro de Moscou

La modernisation et l’agrandissement du métro moscovite coûteront pas moins de 265 millions d’euros aux pouvoirs publics russes. Pour désengorger les routes et le périphérique au profit du métro, ce projet prévoit mettre en place près de 450 kilomètres de lignes avec environ 250 stations. L’aboutissement de ce projet permettra sur le long terme de réduire l’utilisation des véhicules et contribuer ainsi à la préservation de l’environnement.

Ce projet d’envergure revêt une importance particulière pour la ville classée au troisième rang des plus grands flux quotidiens de personnes au monde, devancé par les villes de Tokyo et de Séoul. De même, ce sera le quotidien de 12 millions d’habitants et même des 14 millions lorsqu’on considère toute l’aire urbaine de Moscou.

Réduction du trafic routier

Si vous résidez à l’extérieur du périphérique, il n’est actuellement pas possible pour vous de rejoindre le centre de Moscou en métro. Mais avec un projet d’une telle envergure, les habitants de la banlieue n’auront plus de soucis à se faire pour rejoindre le centre-ville via le métro.

À cette fin, il est prévu une ligne particulière qui entourera Moscou et reliera par la même occasion les anciennes lignes à la périphérie. Il est également prévu de nouveaux trajets à l’intérieur de la ville, combiné avec la modernisation des anciennes stations

Grâce à ces travaux, les autorités russes espèrent faire baisser le trafic routier à l’intérieur de Moscou d’environ 10 %. Ces travaux ont été confiés à l’entreprise Transmashholding dirigée par l’oligarque russo-ouzbek Iskander Makhmudov.

Mais au-delà du fait de procéder à l’agrandissement du réseau ferroviaire, les travaux prévoient également moderniser le métro de Moscou grâce à des trains mieux équipés. On enregistre la présence d’un réseau wifi et l’installation de prises USB. La meilleure isolation des trains offrira quant à elle un meilleur confort aux passagers. Tout ceci est mis en place dans le seul but d’amener les Moscovites à abandonner les véhiculent au profit du métro. Les travaux prendront fin probablement en 2025.